Lisieux Le plan d'économies fait ses premières "victimes"

Vocaliz supprimé, patinoire un an sur deux, éclairage public réduit, crèche familiale fermée… Les effets du plan d’économies mis en place par la ville de Lisieux se font se sentir.

12/05/2015 à 21:23 par Julien Lagarde

Cristal Live n'aura pas lieu à Lisieux cette année. La ville va également réduire l'éclairage public et "optimiser" ses locaux comme ici la mairie annexe de Hauteville.
Cristal Live n'aura pas lieu à Lisieux cette année. La ville va également réduire l'éclairage public et "optimiser" ses locaux comme ici la mairie annexe de Hauteville.

« Nous allons vivre des années difficiles. Il va falloir faire des choix. Et ces choix ne feront que des mécontents ». Bernard Aubril avait prévenu tout le monde. Début janvier 2015, le maire de Lisieux avait annoncé un plan d’économies pour faire face à la baisse des dotations de l’Etat : trois millions d’euros de dépenses en moins au cours des trois prochaines années.

« La solution la plus simple consistait à augmenter les impôts de 10 % chaque année jusqu’en 2017. Il en est hors de question. Si nous voulons maintenir nos investissements (4 à 5 millions d’euros par an), nous devons faire des économies », soulignait-il, en précisant que des villes voisines comme Dives-sur-mer ou Trouville étaient dans le même cas.

Les premières mesures concernent essentiellement les animations. Le festival « Vocaliz », qui a accueilli des artistes de renom comme Barbara Hendricks ou Natasha Saint-Pier, a été rayé de la carte. Il coûtait 100 000 euros à la ville de Lisieux et « ne rencontrait pas le succès escompté ». Le concert en plein air « Cristal Live », qui attire environ 10 000 personnes chaque année sur la place de la République, sera désormais organisé une année sur deux, en alternance avec la patinoire.

« Pour le Cristal Live, c’était à la demande de l’organisateur, Radio Cristal, car il a du mal à trouver des partenaires privés. Cela nous permet d’économiser 35 000 euros » précise Bernard Aubril.

Tous les secteurs mis à contribution

Les autres secteurs sont mis à contribution. Le 20 avril, la mairie de Lisieux a présenté son plan de réduction de l’éclairage public. Les lampadaires seront éteints entre 23h30 et 4h30 dans la zone Est de Hauteville et sur le boulevard Fournet. Cette expérimentation devait démarrer lundi, elle a finalement été reportée au 18 mai pour des raisons techniques. La municipalité estime pouvoir réaliser 100 000 euros d’économies par an. Si le test s’avère concluant, l’ensemble de la ville ne sera plus éclairé la nuit dès le mois de juin, sauf les rues sous vidéo-protection.

Lundi 4 mai, la municipalité a également annoncé la fermeture de la crèche familiale afin d’économiser 100 000 euros par an.

Les associations se serrent la ceinture

Autre secteur invité à se serrer la ceinture : les associations. Les critères d’attribution des subventions ont été revus. Seules les associations qui participent à la vie locale bénéficieront du soutien financier de la collectivité.

Une réflexion a également été engagée pour « une optimisation » des locaux municipaux. Ouverte le mardi de 13h30 à 17h, la mairie annexe du quartier de Hauteville pourrait fermer. Jean-Paul Soulbieu, maire-adjoint en charge des finances, confirme :

Cela fait partie des pistes étudiées. Elle est très peu fréquentée et les gens ne viennent que pour chercher des sacs jaunes.

Une permanence, installée dans la salle Mozart, pourrait la remplacer.

14100 Lisieux

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Lisieux - Mercredi 29 mars 2017

Lisieux
Mer
29 / 03
18°/8°
vent 18km/h humidité 54%
Jeu20°-11°
Ven16°-11°
Sam12°-8°
Dim14°-7°

Votre journal cette semaine

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne
Résultats sportifs de votre région
Go

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter