Gérard Depardieu choisit le Pays d'Auge pour s'exprimer

Hier le tribunal administratif de Caen a rejeté un premier recours concernant le permis de construire accordé à Gérard Depardieu pour la construction d'une villa à Trouville.

Dernière mise à jour : 15/02/2013 à 12:24

Gérard Depardieu bientôt de retour sur la Côte Fleurie.
Gérard Depardieu bientôt de retour sur la Côte Fleurie.

L’acteur a choisi d’appeler en premier le Pays d’Auge pour livrer son sentiment à l’égard de cette affaire. Voici en intégralité ce qu’il nous a confié.

Quel est votre sentiment sur l’affaire de Trouville ?

J’étais en Belgique et en Russie chez mon ami Poutine, j’ai laissé la presse se déchaîner. Essayons de faire le point ensemble. Alors sur ce Monsieur Luquet, il veut se présenter aux élections ? Il n’y a aucun problème, c’est très bien, c’est son droit. Moi, je ne fais pas de politique. En 1983 j’ai fait partie de l’association des Amis de Trouville. A Trouville, j’ai mes habitudes et j’ai noué des amitiés : Marguerite Duras, Jean-Luc Godard. J’ai souvent tourné avec Marguerite aux Roches Noires. Et j’ai acheté les Lierremonts en 1983 quand je faisais Jean de Florette. Et depuis, Guillaume, Julie… tous mes amis sont ici. Même si je suis divorcé et que j’ai laissé à Trouville Elisabeth, nous sommes en bons termes.

Que pensez-vous du recours déposé par les Amis de Trouville ?

Je ferais remarquer à Monsieur Luquet qu’il y avait une maison sur le terrain où je construis. Sans quoi jamais le permis de construire ne m’aurait été délivré. Je suis allé avant hier à Trouville et Hervé Van Collen, le maire de Tourgéville m’a avoué qu’il trouvait honteux ce que l’on me fait. J’ai même eu le préfet du Calvados qui m’a dit que j’avais tout a fait l’autorisation, le droit de construire et de déplacer la maison plutôt que d’être sur le chemin qui est assez dangereux. Je fais construire une maison écologique qui va être fondue dans le paysage. Il est évident que tout va rentrer dans l’ordre avec des paliers. J’ai même prévu un système de drainage parce que toute la pluie qui vient du haut, c’est extrêmement dangereux. Je fais aussi une petite rivière qui ira se jeter d’une part dans la mare, une sorte petit étang, une pièce d’eau que je vais aménager avec des roseaux, des choses un peu à la Monet et de l’autre côté il y aura un caniveau. L’écoulement est prévu et n’ira donc pas n’importe où, c’est organisé.

J’imagine que vous êtes satisfait de la première décision du tribunal administratif de Caen ?

Je suis bien heureux que le tribunal ait refusé le référé. J’ai eu mon avocat à Paris qui va se mettre en accord avec l’avocat de la mairie de Trouville.

Vivrez-vous un peu dans cette maison ?

Je paie trop d’impôts, ce ne sont pas les 75% qui me gênent, j’en paie 97%. Alors cet État-là je n’en veux plus. Je suis parti et j’ai donné une explication. Je vends tout ce que j’ai à Paris et je m’en vais en Belgique et en Russie où je travaille très bien. Mais je reviendrais quand même à Trouville, régulièrement, pour voir Elisabeth et tout faire des beaux dimanches. Je suis mieux à Trouville qu’à Deauville.

Enfin, avez-vous le sentiment d’avoir été favorisé pour l’obtention de ce permis de construire ?

Je n’ai eu aucun traitement de faveur. J’étais là bien avant Antoine de Caunes. Je ne suis pas un hors la loi.

 

  1. [...] Etappensieg vor Gericht ist Gérard Depardieu “sehr erfreut”. Gegenüber der Zeitung Pays d’Auge äußert er sich und beantwortet die Frage, wie er sich bezüglich der “L’Affaire [...]
  2. [...] oublié « sa Normandie » ! Il a accordé, vendredi 15 février, un entretien au journal local, Le Pays d’Auge, afin d’évoquer sa future villa de 250 m2 à Trouville-sur-Mer, à deux pas du Pont de [...]
Éd° Sud
Une de la semaine
Éd° Littoral
Une de la semaine
Abonnez-vous
Votre opinion

Préfériez-vous rester à l'heure d'hiver ou à l'heure d'été ?

Voir le résultat

Chargement ... Chargement ...

À Feuilleter


Les archives

La newsletter

Inscrivez-vous et recevez les informations par email.